Biographie bref

Leonardo Jin SUMITA

Danseur et chorégraphe japonais. Il a grandi sous l’influence de son père peintre, en contact avec les arts plastiques, notamment les peintures et les sculptures. à partir de l’âge de 21 ans, il a dansé auprès de Jo KANAMORI pour apprendre le ballet, la chorégraphie, l’improvisation et la mise en scène. En 2011, il a débuté en tant que danseur professionnel.

>>Biographie en détail

About

About

Je me nomme SUMITA Leonardo Jin. Je suis danseur professionnel japonais âgé de 30 ans.

Originaire d’Osaka, ville japonaise au patrimoine reconnu pour son histoire notamment avec la route de la soie et la culture de la période Asuka, j’ai grandi sous l’influence de mon père artiste peintre et en contact avec la nature ; la montagne, la forêt et les animaux.

J’ai commencé à pratiquer la danse à l’âge de 18ans en suivant une formation universitaire auprès d’un professeur photographe afin d’étudier le rapport entre l’art et l’industrie. C’est à 23 ans que je suis devenu danseur professionnel dans la compagnie de danse en résidence.

Expériences professionnelles

Depuis 2016 Danseur indépendant
2011 – 2015 Compagnie de danse Noism 1

À propos de Noism

Compagnie de danse en résidence à Niigata (Japon)
Directeur artistique  Jo KANAMORI

Formations et Techniques de danse pratiquées

2009 – 2011 Stagiaire à Noism 2
2006 – 2010 Université Chukyo

Ballet/ Release technique / Improvisation / Contact / Partnering / Chorégraphie

Installé à Lyon depuis 2015, je travaille avec Davy BRUN, directeur des études chorégraphiques du CNSMD (Conservatoire National Supérieur Musique et Danse) ainsi que directeur artistique de la compagnie de danse Ando et Benjamin FOREL de la compagnie Ineffable Théâtre.

Cela fait plus de deux ans que je m’investis dans des projets artistiques en collaboration avec des sculpteurs de masque et d’auteurs de contes pour enfants, ainsi que dans des créations de pièces affranchissant les frontières entre le théâtre, la danse et la performance.

En créant la compagnie « Soleil Liquide », je présente également mes créations originales à l’occasion des festivals de danse à Paris.

En tant que danseur résidant à Lyon, la soierie lyonnaise et ses événements culturels franco-japonais comme les « Soyeux Destins » en 2015 ont attiré mon attention pour démarrer un nouveau projet artistique.

Travaillant sur la thématique du corps, intégrer l’art chorégraphique dans des événements favorisant les échanges interculturels ainsi que la valorisation du patrimoine culturel m’intéresse davantage.

Thématique de mes activités artistiques

La thématique physique de ma performance est la technique originale d’improvisation « Loco » inspirée « de la corporalité » du chat.

Ma méthode s’appuie sur la technique Alexander avec son approche de la tête, du cou et de la colonne vertébrale, ainsi que sur la notion de l’axe vertical et de l’axe horizontal dans l’espace, importante dans le ballet.

Je l’ai enrichie avec la sensibilité du corps développée au Japon dont la culture possède un rapport particulier au sol avec une musicalité nourrie par le contact  et l’observation de la nature depuis mon enfance.

En tant qu’artiste utilisant le corps comme support, je souhaite que mon travail de danseur contribue à inventer un espace de rencontres fortuites croisant le temps, les gens et l’espace.

Ces rencontres pourraient donner lieu à un partage des idées créatives nouvelles et inattendues avec les spectateurs.